Baba Ganoush (purée d’aubergine)

Ah! l’aubergine… c’est un peu comme la coriandre, on l’aime ou on la déteste.  J’adore l’aubergine!  Pour faire changement de l’hummus, comme collation ou en apéro cette recette riche en fibres et peu calorique comblera les amateurs du joli légume violacé.  Et son nom: Baba Ganouj, on s’entend qu’il est trop chouette!  Je vous en avais glissé un mot lors de notre dernier #DimanchePopotte   facebookien alors la voici!

baba-ganoush

aubergine

baba-ganoush

INGRÉDIENTS:

  • une grosse aubergine
  • 1 tête d’ail 
  • 1/4 tasse de tahini
  • jus d’un demi citron (ou plus au goût)
  • 2 c. soupe de l’huile d’olive première pression
  • sel et poivre du moulin

Garnitures: citron, huile d’olive, persil plat et pain naan ou pita grillé

MÉTHODE: 

  • Préchauffer le four à 375F
  • Déposer une feuille de papier parchemin sur une plaque et l’huiler légèrement 
  • Couper la partie du haut de la tête d’ail 
  • Couper l’aubergine dans le sens de la longueur, la saler. 
  • Déposer l’aubergine sur la plaque, la partie coupée de l’aubergine déposée sur le papier et y déposer la tête d’ail arrosée d’un peu d’huile.
  • Cuire environ 40 minutes ou jusqu’à ce que l’aubergine devienne molle. 
  • À l’aide d’un grande cuillère enlever la chair d’aubergine et la déposer dans un grand bol.
  • A l’aide de ses doigts, faire sortir l’ail maintenant confit et l’ajouter à l’aubergine.
  • Ajouter tous les autres ingrédients (tahini, huile d’olive, jus de citron, sel et poivre) et bien faire mousser l’appareil avec un mélangeur à main.

aubergine-baba-ganoush

Astuce: plusieurs recettes de baba ganouj utilisent l’ail cru dans la recette.  J’aime beaucoup cette version car je considère que l’ail confit donne un superbe goût tout en étant plus facile à digérer. 

tahini

Le tahini est une crème de graines de sésame.

aubergine-baba-ganoush

aubergine-baba-ganoush

Servir avec du pain naan grillé ou pain pita grillé avec un filet d’huile d’olive de qualité, avec persil plat haché et des quartiers de citron. 

baba-ganoush

‘Du ciel à la mer, ce n’était qu’une infinie variété de bleus. Pour le touriste, celui qui vient du Nord, de l’Est ou de l’Ouest, le bleu est toujours bleu. Ce n’est qu’après, pour eu qu’on prenne la peine de regarder le ciel, la mer, de caresser des yeux le paysage, que l’on découvre les bleus gris, les bleus noir, et les bleus outre-mer, les bleus poivre, les bleus lavande. Ou les bleus aubergine des soirs d’orage. Les bleus vert de houle. Les bleus cuivre de coucher de soleil, la veille de mistral. Ou ce bleu si pâle qu’il en devient blanc.’
Chourmo

inspirations-evakuisine

 

2 Comments

  1. Léontine a dit :

    Ça me plait bien le Baba Ganoush avec toutes les Aubergines que nous avons ici . Une recette de plus c’est bien et va épater mes copines .Merci Eva ,je pense à toi de Saint Laurent….de France
    Leontine

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :