Gelée de pommettes

J’ai aperçu des employées de ma ville tailler un joli pommier et puisqu’elles allaient disposer de ces belles branches de pommettes je les ai sauvées et mises en pot!  Un soir de semaine… Conclusion: la gelée de pommettes est facile à réaliser et la conserve a un grand taux de réussite. Bien évidement j’ai consulté quelques recettes de gelées pour les simplifier, épurer et après dégustation (fermeté, couleur, goût, texture, facilité d’exécution) je suis ravie de vous partager cette version.  Depuis, je vois des pommettes partout!  

INGRÉDIENTS:

  • pommettes lavées, équeutées et coupées en deux (la pectine et dans les pépins et la peau)
  • sucre (même quantité volume que le liquide obtenu)
  • eau (assez pour couvrir les pommettes)
  • jus de citron bio (1 demi citron par 2kg de pommettes, à peu près là…)
  • coton fromage
  • pots massons chauds et stérilisés (je pars mon lave vaisselle en même temps que la confiture)

MÉTHODE:

(OK, là je vous vois déjà vous dire: Mais elle n’a pas mis les quantités?! Ça va, je vous rassure)

  • équeuter les pommettes lavées et les couper en deux
  • dans une grande casserole couvrir les pommettes d’eau et porter à ébullition.
  • mijoter environ 15min et ajouter le jus de citron
  • à l’aide d’un pilon écraser légèrement les pommettes et cuire encore 20- 30 minutes
  • tapisser une grande passoire de coton fromage (2 -3 épaisseurs)  et la déposer sur un grand bol.
  • verser l’appareil encore bien bouillant dans la passoire
  • récupérer tout le liquide sans presser les pommettes car on veut garder le liquide le plus clair possible
  • quand le liquide ne coule plus, le mesurer et préparer la même quantité de sucre en terme de volume (exemple: 2 tasses de liquide de pommettes = 2 tasses de sucre)
  • dans une casserole mijoter à feu doux moyen le sucre et le liquide de pommettes
  • écumer au besoin
  • cuisson 30 min environ, je me suis rendue à 103 degrés Celsius selon mon thermomètre ce qui a donné une gelée assez ferme mais pas trop non plus, perso je n’aime pas la gelée rigide.
  • verser dans les pots masson stérilisées et encore très chauds.
  • le lendemain vérifier si les couvercles des conserves ont bien pris.

.

Servir sur pain au raisin, brioche, fromages, rôti de porc aux pommes, avec blanc de volaille….

Qui a des pommettes dans sa cour ou la cour du voisin?!  C’est si joli au printemps et les abeilles y sont heureuses…

“Chaque pomme est une fleur qui a connu l’amour.” Félix Leclerc

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :